Critique littéraire histoire des vikings

Critique littéraire | L’histoire des Vikings revisitée

Critique littéraire | L’histoire des Vikings revisitée

[vc_row][vc_column][vc_column_text css= ».vc_custom_1580044769676{margin-right: 20px !important;margin-left: 20px !important;} »]

Pierre Bauduin
Histoire des Vikings. Des invasions à la diaspora
Éditions Tallandier, 672 pages, 27€90

[/vc_column_text][vc_separator color= »custom » border_width= »2″ el_width= »40″ accent_color= »#b89e67″ css= ».vc_custom_1554976341443{margin-bottom: 50px !important;} »][vc_column_text css= ».vc_custom_1580319428470{margin-right: 20px !important;margin-left: 20px !important;} »]

A l’heure où la série télévisée internationale, la bien nommée Vikings, jette le dernier feu sur nos écrans, un constat s’impose : l’homme du Nord fascine toujours autant. Depuis les représentations stéréotypées propres au Moyen-Âge, en passant par le blond Scandinave venu regénérer une Europe décadente au XIXe siècle, pour enfin déboucher sur les travaux salvateurs du regretté Régis boyer, l’historiographie a bien évolué au cours du temps à propos de ce peuple réputé « barbares, païens et profanateurs d’église. ». Pierre Bauduin est aujourd’hui en passe d’écrire une nouvelle page de cette histoire.

Médiéviste, professeur à l’université de Caen, où il enseigne depuis plus de 20 ans, c’est un spécialiste reconnu des mondes normands. Déjà remarqué pour son Que sais-je ? consacré aux Vikings (réédité trois fois ce jour), il livre ici un ouvrage à vocation de synthèse. Nonobstant cela, son approche n’en reste pas moins détonante : analyser le phénomène Viking sous l’angle d’une diaspora aux multiples visages (au lieu de s’en tenir commodément aux phénomènes des invasions). Cette prise de recul lui permet de montrer toute la complexité de la « période viking« , à mi-chemin entre commerce et pillage, tension et union, dans ce qu’on peut déjà considérer comme une esquisse de globalisation.

L’épisode historique se termine d’ailleurs à l’aube d’une autre aventure « globale » : la croisade du XIe siècle. C’est donc bel et bien une nouvelle approche rafraîchissante de l’histoire des Vikings, déjà largement étudiée, qui nous est proposée par Pierre Bauduin, qui signe un ouvrage de référence destiné à faire date.

[/vc_column_text][vc_separator color= »custom » border_width= »2″ el_width= »20″ accent_color= »#b89e67″][vc_column_text css= ».vc_custom_1580045008550{margin-right: 20px !important;margin-left: 20px !important;} »]

Florian,
étudiant à l’ISSEP
publié dans Eléments

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]